Je ne bois plus de café

Chers amis,

Avant de faire mon premier voyage à Okinawa l’an dernier, je croyais avoir déjà bu du Matcha…

En réalité j’avais acheté dans une boutique japonaise de Paris une infusion comprenant des extraits de poudre de Matcha. Le goût était meilleur que du thé vert classique… mais sans plus.

Surtout, ça ne m’avait fait aucun effet particulier.

J’ai compris plus tard que le « Matcha » qu’on peut parfois trouver est de très mauvaise qualité. Une poudre pour touriste.

J’ai bu pour la première fois du vrai thé matcha le 27 septembre 2017 et je m’en souviens comme si c’était hier.

Mon premier Matcha

Fasciné par la sérénité hypnotisante avec laquelle mon maître thé japonais préparait le Matcha, j’ai été d’abord frappé par la saveur de ce thé.

Je n’ai jamais rien bu qui soit aussi végétal et naturel, et aussi doux. Je suis limité par les mots pour vous le décrire… mon palais est devenu comme un jardin foisonnant.

Il y avait dans ma bouche de la chlorophylle. Des tannins. Même un peu de terre… Et une très légère amertume, un peu sucrée…

Je me rappelle ensuite la grande clarté d’esprit qui a suivi ma première tasse.

Je me sentais plus concentré, plus conscient de ce qui m’entourait… et ce alors même que j’étais encore sous l’effet du décalage horaire !

Je me sentais surtout plus énergique. Pas excité ou nerveux, juste avec l’envie d’aller courir sous les cerisiers, ou nager, ou danser.

Quelque chose de plus étonnant encore : cet état s’est prolongé tout l’après-midi. Pas de coup de mou d’après-repas, je me suis senti en forme plusieurs heures durant.

J’ai emporté du Matcha à mon retour en Europe, mais j’ai eu du mal à en trouver de qualité satisfaisante une fois mes réserves épuisées… jusqu’à ce que je trouve une solution, dont je vous parlerai dans un prochain message.

Ce que le « vrai » thé Matcha peut faire pour vous

Boire un bol de thé matcha au moins une fois par jour remplace avantageusement le café, qui a le même effet de stimulant intellectuel mais est souvent suivi d’un passage à vide (ce qui fait qu’on a besoin d’en boire plusieurs) ou de nervosité pouvant aller jusqu’à des problèmes de sommeil.

Un bol de matcha contient en moyenne 70 mg de caféine, contre 163 mg pour une tasse de café.

Pourquoi est-il si stimulant et n’a-t-il pas les « mauvais » effets du café ? Parce qu’il contient un acide aminé, la L-théanine, présente en quantité cinq fois supérieure que n’importe quel thé vert ou noir.

Cette L-théanine régule l’absorption de la caféine dans l’organisme. Alors qu’en buvant un café vous avez un « shoot » d’énergie qui ne dure pas, le matcha diffuse sa caféine heure par heure, au compte-goutte.

Cela explique l’impression de fraîcheur que donnent ceux qui en boivent, même en fin de journée.

Cette stimulation plus durable a des effets sur le cerveau. Une étude publiée en mai 2017 a montré les bienfaits du Matcha sur l’apprentissage et la mémoire : plus grande vigilance d’esprit, et sur une durée significativement plus longue, meilleurs résultats à des tests de mémoire immédiate[1].

Enfin le matcha contribue à ralentir le vieillissement de celles et ceux qui en boivent régulièrement.

A très vite,

Rodolphe Bacquet


[1] An intervention study on the effect of matcha tea, in drink and snack bar formats, on mood and cognitive performance
Christina Dietz, Matthijs Dekker, BetinaPiqueras-Fiszman
https://doi.org/10.1016/j.foodres.2017.05.002