Chers amis,

Hier, je vous parlais de ce poison terrible qui gâche la vie de tant de gens, l’anxiété.

Depuis deux ans, une arme m’a permis de freiner ma propre tendance à l’anxiété et j’aimerais vous en parler.

Cette arme, c’est une boisson caféinée. Vous avez bien lu, une boisson avec de la caféine dedans, qui n’est ni du café, ni du maté, ni un soda…

Je sais que ça paraît difficile à croire : un excitant qui puisse combattre l’anxiété.

Une substance dont on commence à connaître les bienfaits

C’est pourtant très sérieux.

C’est ce que je ressentais personnellement en prenant cette boisson, jusqu’à ce que mes recherches me prouvent que le phénomène était… scientifiquement démontré.

Si cette boisson est la seule au monde à posséder naturellement un effet revigorant ET anxiolytique (anti-anxiété), c’est qu’elle contient une substance rare.

Cette substance est la L-théanine, à ne pas confondre avec la théine, autre nom pour désigner la caféine.

Découverte seulement en 1950, la L-théanine a des bienfaits remarquables. Voici ce que j’ai retenu de la douzaine d’études que j’ai décortiquées à son sujet :

  • elle réduit les peurs et améliorerait le sommeil des personnes anxieuses[1] ;
  • elle améliore l’humeur parce qu’elle augmente les niveaux de sérotonine et de dopamine dans le cerveau[2],[3] ;
  • elle relaxe sans assommer (ce n’est pas un sédatif)[4] ;
  • elle permet une meilleure concentration lors des tâches logiques[5] ;
  • elle réduit les symptômes de l’anxiété, comme le cœur qui bat trop vite[6] ;
  • elle active les ondes Alpha du cerveau, celles qui vous détendent quand vous êtes éveillé[7] ;
  • elle agit en seulement 30 minutes environ.

Les études confirment enfin que la L-théanine n’a aucun effet secondaire négatif[8] et n’est pas addictive.

Pour ma part, je constate ses bienfaits chaque fois que j’en prends une tasse.

J’éprouve une sensation de « clarté » soudaine, comme si mes nuages se dissipaient.

Mes problèmes ne disparaissent pas. Mais mon attitude face à eux change. Je suis plus posé, plus lucide, moins impressionnable.

C’est comme si mon cerveau recevait, d’un coup, un grand bol d’air frais et apaisant.

Cette boisson chaude, ce n’est pas le thé vert

Si vous pensez avoir deviné de quelle boisson je parle, je pourrais vous surprendre.

Car je ne parle ni du thé vert ni du thé noir, mais d’un thé très particulier récolté exclusivement au Japon : le thé matcha.

La recette du thé matcha est la même depuis des siècles : les feuilles de thé sont rigoureusement sélectionnées par un maître thé. Elles sont séchées puis broyées à l’aide d’un moulin.

En ressort une poudre vert émeraude, considérée, au Japon, comme la forme la plus noble du thé.

Son goût crémeux, légèrement amer et sucré, est un délice.

La détente et la concentration en harmonie

Le matcha était à l’origine la boisson de prédilection des moines bouddhistes, qui en prenaient pour rester calmes et concentrés lors de leurs longues séances de méditation.

Calmes et concentrés, les deux à la fois.

Elle est là, la différence.

Lorsque vous buvez du matcha vous ressentez rapidement la synergie positive de sa L-théanine ET de sa caféine. Chacune fait ressortir les bienfaits de l’autre.

  • La L-théanine régule l’effet excitant de la caféine : pas de tremblement, de nervosité ou d’insomnies possibles, mais une énergie constante tout le long de la journée.
  • La caféine rend votre relaxation « active » : vous êtes détendu mais vous avez aussi de l’énergie et vos pensées sont claires.

Vous avez donc les bienfaits du thé ou du café mais sans les effets secondaires, comme la nervosité, le moment de fatigue qui suit, voire l’insomnie[9].

Les découvertes qui expliquent tout

Entre octobre 2018 et juillet 2019, de toutes nouvelles études scientifiques se sont penchées sur ces effets naturellement réducteurs du stress et de l’anxiété du thé matcha[10].

Elles ont observé que les buveurs de thé matcha étaient « sensiblement moins anxieux qu’un groupe placebo » qui buvait du thé vert[11].

L’explication est simple : le thé matcha contient près de 39 mg de L-théanine, contre 9 mg pour le thé vert à la même dose[12].

Prenez soin de vous,

Rodolphe Bacquet


[1] Unno (K.) et al., « Stress-reducing effect of cookies containing matcha green tea: essential ratio among theanine, arginine, caffeine and epigallocatechin gallate », Food Science, Physiology, 7 mai 2019, vol. 5, no 5, consulté en septembre 2019, disponible sur https://doi.org/10.1016/j.heliyon.2019.e01653

[2] Pradeep (N. J.) et al., « The Neuropharmacology of L-Theanine(N-Ethyl-L-Glutamine): A possible neuroprotective and cognitive enhancing agent », Journal of Herbal Pharmacotherapy, février 2006, vol. 6, no 2, consulté en septembre 2019, disponible sur https://doi.org/10.1080/J157v06n02_02

[3] Yokogoshi (H.) et al., « Effect of theanine, r-glutamylethylamide, on brain monoamines and striatal dopamine release in conscious rats », Neurochemical Research, mai 1998, vol. 23, no 5, pp. 667-73, consulté en septembre 2019, disponible sur https://doi.org/10.1023/a:1022490806093

[4] « Is L-Theanine Good for Anxiety? », Vitagene, consulté en septembre 2019, disponible sur https://vitagene.com/blog/theanine-anxiety/

[5] Song (C. H.) et al., « Effects of Theanine on the Release of Brain Alpha Wave in Adult Males », Korean Journal of Nutrition, novembre 2003, vol. 36, no 9, pp. 918-923, consulté en septembre 2019, disponible sur https://koreamed.org/article/0124KJN/2003.36.9.918

[6] Unno (K.) et al., « Stress-Reducing Function of Matcha Green Tea in Animal Experiments and Clinical Trials », Nutrients, 10 octobre 2018, vol. 10, no 10, consulté en septembre 2019, disponible sur https://doi.org/10.3390/nu10101468

[7] Nobre (A. C.), Rao (A.) et Owen (G. N.), « L-theanine, a natural constituent in tea, and its effect on mental state », Asia Pacific Journal of Clinical Nutrition, 2008, vol. 17 suppl. 1, pp. 167-8, consulté en septembre 2019, disponible sur https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18296328

[8] « FDA confirms GRAS status of Suntheanine », Food Navigator, 23 mars 2007, consulté en septembre 2019, disponible sur https://www.foodnavigator.com/Article/2007/03/23/FDA-confirms-GRAS-status-of-Suntheanine

[9] Hyland-Tassava (S.), « What Causes a Person to Crash After Drinking Caffeine? », Livestrong.com, consulté en septembre 2019, disponible sur https://www.livestrong.com/article/520197-what-causes-a-person-to-crash-after-drinking-caffeine/

[10] Manami (M.) et al., « Influence of continued ingestion of matcha on emotional behaviors after social stress in mice », Bioscience, Biotechnology, and Biochemistry, 3 juillet 2019, consulté en septembre 2019, disponible sur https://doi.org/10.1080/09168451.2019.1637713

[11] Unno (K.), « Stress-Reducing Function of Matcha Green Tea in Animal Experiments and Clinical Trials », Nutrients, 10 octobre 2018, vol. 10, no 10, consulté en septembre 2019, disponible sur https://doi.org/10.3390/nu10101468

[12] Standard Tables of Food Composition: Japan Forth and Fifth Revised and Expanded Edition. Aiya America Nutritional Analysis: Ceremonial Matcha (Eco Pro research Brunswick Lab, Covance Lab).