Numéros parus

N°127

 Ordinateurs, smartphones… comment les écrans peuvent nous rendre aveugles

Attention les yeux ! Combien d’heures passez-vous chaque jour devant un écran ? Entre 6 et 8 heures comme 90 % des Français ? Des études suggèrent que certains rayons lumineux de ces objets ont des effets nocifs et irréversibles sur les cellules de la rétine….

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

N°126

 Supermarché : quelle maladie se cache dans votre chariot ?

L’industrie agro-alimentaire ne pense pas à votre santé en « usinant » ses produits, mais à son portefeuille. L’ampleur du phénomène va cependant bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer…

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

N°125
 Ils ont guéri du cancer sans chimio ni radio

L’issue du cancer est dans bien des cas funeste. Cependant, rarement, mais de façon indéniable, la maladie évolue favorablement, apparemment sans aucun traitement ! Dans quels contextes ces rémissions spontanées surviennent-elles ? Peut-on en tirer des enseignements pour combattre le cancer ?

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

N°124
 Ces chiens qui dépistent le cancer

On connaît déjà leur formidable capacité à secourir les montagnards, à rechercher les disparus en mer, à localiser des personnes sous les décombres lors de tremblements de terre, à détecter la présence de drogues ou d’explosifs dans des valises à l’aéroport…

Mais de récentes recherches faites dans plusieurs pays montrent que les chiens seraient même capables de dépister le cancer, grâce à leur odorat surpuissant.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°123
abf L’homme qui ne mange que de la viade crue depuis 7 ans

Vous ne devriez peut-être pas accepter une invitation à dîner chez l’américain Derek Nance, à Lexington, Kentucky. Du moins pas avant de connaître son étrange régime alimentaire : 100% carnivore… et sans cuisson ! Un mode de vie qu’il a adopté depuis maintenant 7 ans.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°122 Dangers du soja : une mise au point s’impose

«Anticancer pour les uns, perturbateur endocrinien pour les autres, tout le monde a son avis sur le soja.

La réalité semble si opaque que certains auteurs vont même jusqu’à tenir des discours contradictoires à son sujet, selon qu’ils s’expriment en conférence ou dans un livre.
Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°121 IPP : révélation sur un futur scandale sanitaire

« Carences en vitamines, maladies car-
diovasculaires, démence, insuffisance rénale, cancers, ostéoporose, prise de poids, infection digestive ou pulmonaire… Ces graves effets secondaires
peuvent être engendrés par certains médicaments, notamment dans le domaine de la cancérologie ou de la psychiatrie.

Mais ici il s’agit simplement des effets secondaires les plus courants d’une classe de médicaments : les inhibiteurs de la pompe à protons – les «IPP» pour les intimes.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

 

N°120vignette_septembre.jpg Doit-on se méfier des virus atténués des vaccins ?

« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort
» : c’est le principe même du vaccin, qui consiste à exposer l’organisme à une petite dose d’un virus afin qu’il fabrique ses propres anticorps. Hélas, si la méthode a fait ses preuves, elle a également ses ratés, et ses dangers…

De nombreux vaccins sont à base de virus dits « atténués», c’est-à-dire des virus dont on a réduit la capacité de nuire à l’être humain.  Ainsi, théoriquement, le virus ne peut plus provoquer la maladie dont il était initialement porteur, mais il conserve son pouvoir immunisant.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°119ABF Aout Décupler les effets du sport par l’ayurveda

Comment être plus fort, plus endurant et en meilleure santé sans s’être entraîné pendant 20 ans ? L’ayurvéda semble pouvoir nous aider…

LE SECRET DE LONGÉVITÉ QUI FAIT TRANSPIRER

Nous vous avions déjà parlé des montagnards centenaires de Sardaigne dans le N°108 d’Alternatif Bien-Être. Ces derniers furent le sujet d’intenses recherches pour comprendre les causes de leur longévité car, malgré une alimentation quasiment similaire à celle des Sardes des villes, les habitants des montagnes de l’île vivent tous beaucoup plus longtemps.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°118  : Végétarisme : les nouveaux arguments

S’il est un sujet qui suscite des échanges animés, c’est bien la consommation de viande. Notre rapport à l’alimentation en dit long sur nous, et sur notre société. Avec, en arrièreplan, le problème de l’élevage industriel.

LE « FRANKENBURGER »

TOUT DROIT SORTI DU LABORATOIRE

 Londres, le 5 août 2013. Les médias ont les yeux braqués sur un steak que s’apprêtent à consommer deux goûteurs, sans doute légèrement méfiants… Car il ne s’agit pas de n’importe quelle viande ! Elle ne provient pas directement d’un animal mais a été produite en laboratoire, de manière totalement artificielle.

 

ABF_juin_micrositeN°117  : Lithium : et si nous en manquions tous ?

Le lithium est un oligo-élément que l’on croyait bien connaître. Utilisé notamment pour soigner les troubles bipolaires, il a été associé à la psychiatrie. Mais de récentes recherches suggèrent que ce minéral pourrait jouer un rôle capital pour la santé de tous !

UN OLIGO-ÉLÉMENT

INDISPENSABLE 

À la fin des années 1920, un soda à la saveur citronnée est lancé sur le marché américain : le 7 Up. À l’époque, son argument marketing est inattendu : la boisson serait une façon de surmonter les lendemains de soirées un peu trop alcoolisées… Et son secret pour apporter de la bonne humeur ne repose pas que sur ses bulles. Un ingrédient très particulier entre dans sa composition : le citrate de lithium, un stabilisateur de l’humeur.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°116Capture d’écran 2016-04-22 à 15.34.47 Cancer : la recette qui pourrait stopper les métastases

Les métastases constituent le dernier stade de l’oncogenèse (processus de formation du cancer). Elles sont souvent perçues comme une fatalité. Pourtant, des solutions naturelles peuvent contribuer à ralentir leur formation.

LES DÉCOUVERTES MÉCONNUES D’UN PRIX NOBEL

Les manuels d’histoire enseignent à nos enfants les grands noms qui ont façonné notre société moderne. Pourtant, certains des plus éminents semblent avoir été oubliés.
C’est le cas de ce médecin allemand qui sera nommé pas moins de quarante-sept fois dans sa carrière pour le prix Nobel de médecine et l’obtiendra en 1931.
Pour les biochimistes modernes férus d’histoire, Otto Heinrich Warburg reste l’un des plus grands biochimistes de tous les temps, et ses découvertes ont des répercussions encore jusqu’à nous près de cinquante ans après sa mort.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

ABF_115_avrilN°115 Méfiez vous des méthodes de santé naturelle…

E n 2016, deux mondes s’opposent encore et toujours : la médecine classique et les médecines non conventionnelles, dont font partie la naturopathie, l’acupuncture ou l’ostéopathie. Et au vu du contenu de nos articles, du nom de certaines rubriques («Naturopathie & Traditions »), vous pensez sans doute être en train de lire un magazine qui fait l’éloge des méthodes non conventionnelles. Mais c’est une grave erreur ! Tous les articles que nous publions ne sont que le fruit de recherches scientifiques modernes, dont les résultats ont souvent été publiés dans des revues médicales de pointe que seuls lisent des groupes de chercheurs.

Tous nos rédacteurs sont des spécialistes dans leur domaine respectif : naturopathie, nutrition, phytothérapie, biologie, psychologie. Mais quel que soit l’auteur et quel que soit le sujet nous essayons de nous appliquer à la même rigueur : les explications fournies sont elles biologiquement plausibles ?

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

ABF_114_marsN°114 Antibiotiques : un an d’effets secondaires

Les antibiotiques ont révolutionné l’histoire de la médecine en permettant de venir à bout d’infections bactériennes potentiellement mortelles. Mais des chercheurs viennent de découvrir qu’ils avaient de graves effets néfastes à très long terme.

LA FLORE INTESTINALE BOULEVERSÉE

On avait déjà qu’ils altéraient la flore intestinale, mais qui pouvait imaginer qu’une simple cure d’antibiotiques pouvait l’impacter jusqu’à un an après la prise ? C’est pourtant la conclusion d’une étude parue récemment dans mBio, un journal médical américain spécialisé en microbiologie.  Ses auteurs de l’université d’Amsterdam ont réalisé des prélèvements de salive et de matières fécales sur 66 personnes avant l’ingestion d’antibiotiques ou de placebo, puis à plusieurs reprises après l’ingestion. Verdict ? Les bactéries concentrées dans la salive résistent bien aux antibiotiques, mais pas celles de la flore intestinale.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

ABF_113_fevrierN°113 Pourquoi le dépistage du cancer du sein est une erreur

Alors que tout le monde pense que la mammographie sauve des vies, les données scientifiques disent le contraire!

POURQUOI FAUT-IL SE FAIRE DÉPISTER ?

Tous les ans, des milliers de personnes pleines de bonne volonté se mobilisent en France pour inciter au dépistage du cancer du sein, dont 11900 femmes meurent chaque année. Gouvernement, association de malades, actrices n’hésitent pas à s’investir dans des campagnes publicitaires et même à enlever leurs sous-vêtements “pour la bonne cause”, tandis que les plus frileuses enfilent un jogging rose pour une course symbolique dans la rue. Depuis 2004, le dépistage du cancer du sein est organisé en France au niveau national. Toutes les femmes françaises âgées entre 50 et 74 ans sont invitées à se faire dépister tous les deux ans. L’examen, à effectuer chez un radiologue agréé, est pris en charge à 100% par l’assurance maladie.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

ABF_112_JanvierN°112 Dépression : l’arme secrète des médecins perses

Épice qui parfume finement les plats, le safran est également une plante médicinale utilisée depuis des millénaires. Les chercheurs confirment ce que les médecins traditionnels perses avaient déjà perçu : l’or rouge agit de façon bénéfique sur notre système nerveux.

L’ÉPICE LA PLUS CHÈRE DU MONDE

A u petit matin, sur les hauts plateaux ira- niens, la récolte du safran a commencé : le soleil d’automne n’a pas encore dardé ses rayons et les fleurs délicates du Crocus sativus sont encore bien fermées. Les pétales serrés abritent un pré- cieux contenu : trois filaments de couleur rouge intense. Après déshydratation, ces stigmates permettent d’obtenir le safran, à raison de 150000 fleurs pour un seul kilo d’épice !  On comprend aisément pourquoi c’est l’épice la plus chère au monde, à plus de 30000 euros le kilo, soit environ deux fois le prix de l’or !

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

ABF_decembreN°111 Viagra féminin : prenez plutôt ceci…

D’après l’étude PRESIDE, près d’une Américaine sur dix âgée de 18 à 44 ans souffre d’une absence de fantasmes ou de désir sexuel sans qu’une maladie ou un médicament n’en soit la cause. Ce manque de dé- sir sexuel est alors associé à de la frustration, de la colère voire de la honte, mais aussi des difficultés interpersonnelles. Car l’impossibilité de satisfaire sexuellement son partenaire entraîne souvent la peur du rejet.

Cette difficulté reste atypique chez ces femmes supposées être à l’âge d’or de leur sexualité. Les femmes plus âgées (au-delà de 49 ans), dont les hormones sexuelles décroissent notamment après la ménopause, sont bien plus concernées.

Mais il n’en fallait pas plus pour créer une nouvelle maladie. On lui a même donné un nom, inventé en 2000 par un ensemble d’experts psychiatres (majoritairement des hommes !). Dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, on appelle désormais ce problème les « Troubles de l’intérêt et de l’excitation sexuels de la femme » (TIES).

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

abf-110N°110 La cuisson est-elle notre poison ?

Pratique propre à l’espèce humaine, la cuisson modifie en profondeur les caractéristiques des aliments que nous consommons.
Au point de les dénaturer et de réduire leur potentiel nutritif ? Devrions-nous tous adopter le régime crudivore ?

À quoi servaient ces foyers vieux d’un million d’années découverts dans la grotte de Wonderwerk, en Afrique du Sud ? Nos ancêtres pratiquaient-ils déjà à une époque si lointaine la cuisson de leurs aliments ? On estime aujourd’hui que l’usage du feu à des fins culinaires remonterait à près de 2 millions d’années, une date obtenue aussi bien à partir de mesures directes (découverte de foyers) qu’indirectes (évolution de la taille des molaires, par exemple).

Ces nouveaux éléments remettent largement en cause la conception communément admise d’une maîtrise du feu datant de 300 ou 500000 ans. Quel a été l’impact de l’utilisation de la cuisson sur l’évolution de l’homme ?

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

abf-109N°109 Cancer : une révolution en vue ?

Traiter le cancer en mobilisant les lignes de défense de notre propre organisme après en avoir décuplé la puissance naturellement,
c’est ce que l’on appelle « l’immunothérapie autologue ». Les résultats sont si impressionnants qu’ils suscitent d’immenses espoirs.
Alors, qui a intérêt à freiner cette révolution ?

LES DÉBUTS DE L’IMMUNOTHÉRAPIE

En 1891, un chirurgien américain, William Coley, avait constaté que des tumeurs cancéreuses régressaient spontanément chez ses patients après qu’ils avaient contracté une infection aiguë. Il en avait déduit que l’infection avait dû stimuler la réponse immunitaire de l’organisme et lui permettre d’agresser la tumeur. Pendant 40 ans, il a suivi une stratégie audacieuse en injectant un
cocktail de bactéries directement dans la tumeur pour la faire disparaître (voir Alternatif Bien-Être 92).

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

abf-108N°108 Longévité : et si le secret était dans vos muscles ?

 

Risque de cancer : moins 40%.
Risque de diabète : moins 70%.
Risque cardiovasculaire : moins 43% !

Les personnes qui ont obtenu de tels résultats ne se sont pas contentées d’avoir une bonne alimentation. Leur longévité a une autre explication qui nous concerne tous…

CES PAYS OÙ L’ON VIT PLUS DE CENT ANS

Les «zones bleues» continuent d’exercer une véritable fascination. C’est comme cela que l’on appelle ces endroits du globe qui concentrent le plus de centenaires. Depuis des années, les scientifiques, comme les particuliers, aimeraient comprendre les secrets de cette longévité. La dernière étude sur le sujet a défrayé la chronique au mois d’avril. Elle s’intéressait à la zone bleue des montagnes de Sardaigne. Un travail de collaboration entre chercheurs italiens, espagnols et belges a ainsi listé toutes les causes possibles et imaginables pouvant expliquer cette longévité exceptionnelle : alimentation bien sûr, mais aussi activité physique et lien social.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

abf-107N°107 Le redoutable champignon tibétain qui soigne les reins

LE REMÈDE DES EMPEREURS

Sur les hauts plateaux tibétains, il y a près de mille ans, des bergers constatèrent que leurs bêtes présentaient une remarquable vivacité, y compris les plus âgées.

Intrigués par cette observation, ils s’intéressèrent alors aux herbes qu’elles consommaient quotidiennement et découvrirent la présence d’un champignon inconnu qu’ils s’empressèrent d’essayer.
Très rapidement, ils lui attribuèrent la propriété d’être stimulant et donc d’être à l’origine de l’énergie singulière du troupeau.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

abf-106N°106 Les vrais superaliments à avoir chez soi

Des superaliments toujours plus exotiques envahissent les magasins. Sont-ils indispensables ? Quels sont leurs effets réels et lesquels faut-il privilégier ? La réponse a de quoi surprendre…
KLAMATH, CHIA, GOJI, AÇAÏ : QUI EST LE MEILLEUR ?

Le terme «superaliment » n’a pas de définition officielle. D’après Sol Semilla, une des sociétés leader dans le secteur, les superaliments sont des «denrées particulièrement bien adaptées pour répondre à nos besoins alimentaires. En effet, les teneurs en vitamines, protéines, antioxydants et autres principes actifs de ces aliments traditionnels semblent être l’œuvre d’un bon laboratoire à la pointe des connaissances en matière de nutrition ! »

Les superaliments sont presque toujours des aliments connus depuis peu en Europe mais consommés depuis longtemps à d’autres endroits du globe. La poudre de maca par exemple, est consommée depuis toujours sur les hauts plateaux des Andes, l’açaï est un petit fruit commun en Amazonie et les graines de Chia sont originaires du Mexique et du Guatemala où elles étaient déjà appréciées par les Aztecs.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

abf-105N°105 L’été arrive, attention au suicide !

C’est l’été : le soleil, les vacances et le temps de vivre… Oui, mais aussi les 15 jours les plus dangereux de l’année ! Voici pourquoi.

L’ARRIVÉE DU SOLEIL : RESPONSABLE DE SUICIDES

Dans l’imaginaire collectif, le soleil est associé à l’amour, à la joie et au renouveau. Mais contrairement aux idées reçues, l’apparition des beaux jours coïncide avec le pic de suicides le plus important de l’année. Le risque reste élevé pendant une dizaine de jours et les
femmes seraient particulièrement touchées par ce triste phénomène.

Tout aussi incroyable : dès qu’il y a plus de 14 jours ensoleillés consécutifs, le phénomène s’inverse et le nombre de suicides diminue ! Tout se passe comme si le soleil nous précipitait initialement dans des déprimes sévères avant de jouer finalement un rôle antidépresseur puissant. Voilà un mystère qui a longtemps résisté à la médecine, et dont connaît aujourd’hui les secrets…

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

abf-104N°104 Ostéoporose : la seule thérapie qui renforce les os… jamais prescrite !

L’ostéoporose est souvent perçue comme une maladie de la vieillesse, incurable sans médicament. Pourtant, cette maladie cache de nombreux secrets et son traitement est des plus simples.

À la une des magazines féminins et de la presse senior, un mot récurrent aux sonorités inquiétantes : o-s-t-é-o-p-o-r-o-s-e.
Même les «people » témoignent : Ursula Andress, ex-James Bond girl qualifie sa maladie de « voleur silencieux» et sillonne le globe pour vanter les mérites du dépistage, Camilla Parker-Bowles raconte l’agonie de sa mère qui a comme « rétréci sous ses yeux», Michelle Yeoh, actrice de film d’action et porte-parole de la Fondation Internationale contre l’ostéoporose sensibilise les femmes à l’importance d’avoir une bonne santé osseuse.

Mais de quoi parle-t-on au juste ? L’ostéoporose est-elle une maladie grave ? Qui touche seulement les femmes ? Ou alors un processus naturel lié au vieillissement ? Menons l’enquête..

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

abf-103N°103 Cancer du pancréas : la découverte qui redonne espoir

Extrait :

De récentes recherches montrent qu’une forme de vitamine E très peu étudiée jusqu’à présent ralentit la progression des cellules cancéreuses du pancréas, un des cancers les plus foudroyants.

96% DE MORTS AU BOUT DE 5 ANS

 

Le diagnostic du cancer du pancréas est presque celui d’une condamnation à mort. La plupart des personnes qui en sont victimes décèdent en quelques mois et les plus chanceuses peuvent espérer vivre encore un an ou deux. Au bout de 5 ans, 96% des malades sont morts.

C’est cette terrible maladie qui a emporté le Dr Jean Seignalet, médecin immunologue Montpelliérain, auteur du très célèbre livre L’alimentation ou la troisième médecine.

Mais la nature nous envoie un rayon d’espoir, via une substance
qui serait capable, au minimum, de ralentir fortement la progression de cette fatalité.

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

abf-102N°102 L’incroyable antidouleur que la France veut interdire

Extrait :

Il existe une substance naturelle capable de révolutionner le traitement des douleurs chroniques les plus récalcitrantes.
Malheureusement, la France met tout en œuvre pour empêcher son utilisation… avec un certain succès !

Des animaux qui résistent à la torture

T out a commencé à la fin des années 80. Le Pr Huang Zi-Qiang, chercheur au Département de pharmacologie de l’université Fujian (Chine), et le Pr Ying Shui-Wang, chercheur en sciences biomédicales expatrié à l’université McMaster (Canada), réalisent ensemble des travaux sur des souris de laboratoire.

Leur objectif : démontrer que la douleur est une sensation dont l’intensité peut varier fortement au cours de la journée. Avec fort peu d’empathie animale, nos deux chercheurs soumettent des souris à diverses tortures (car c’est bien de cela dont il s’agit) : application de plaque chauffante, injection d’acide acétique, décharges électriques dans les membres.
Ces tortures insoutenables seront poursuivies pendant des semaines et permettront de constater que la sensibilité à la douleur varie fortement selon le moment de la journée : plus faible la nuit, la sensibilité à la douleur redevient plus élevée en journée. À partir de ce moment, le Pr Huang et le Pr Ying émettent l’hypothèse que c’est la mélatonine (voir encadré) qui serait responsable de cette variation de la sensibilité à la douleur.

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

N°101  Dépression : le traitement efficace
négligé par les médecins

Extrait :

abf-101Depuis l’Antiquité, une simple plante aux fleurs jaunes a la solide réputation d’éloigner la mélancolie. Aujourd’hui, les
études fleurissent et prouvent que le millepertuis, lorsqu’il est correctement dosé et utilisé, est aussi efficace que les médicaments chimiques les plus violents, avec moins d’effets secondaires !

Le millepertuis d’hier à aujourd’hui

L es botanistes le nomment Hypericum perforatum, mais il est connu sous bien d’autres noms communs : millepertuis, herbe de la Saint-Jean, chasse diable, herbe aux fées, etc. qui témoignent de son long passé d’herbe médicinale. En effet, le millepertuis fait partie de ces remèdes si populaires qu’il est mentionné dans chacun des traités laissés par les plus grands médecins et naturalistes de l’histoire : Dioscoride, Pline, Galien, Hippocrate ou Paracelse.

 

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°100  Cholestérol: le petit «détail»
qu’on a «oublié» de vous dire…

Extrait :

abf-100Il est un sujet épineux, parfois intouchable. Passé à la loupe à la moindre prise de sang, tout le monde y va de son refrain,
et pourtant, tout le monde est dans l’erreur sur le cholestérol, y compris parfois les médecines naturelles…

Le bon, la brute et le truand

Lorsque l’on parle de cholestérol, nous avons rapidement le sentiment d’être plongés dans un western, dans lequel les «bons» et les «méchants » luttent inlassablement dans des duels auxquels on ne comprend pas grand-chose. Aurions-nous donc dans notre corps un «gentil » cholestérol, protecteur de nos artères, faisant face à son ennemi le «mauvais » cholestérol, une brute sans vergogne n’ayant qu’un but, nous jeter dans les griffes mortelles de la maladie cardiovasculaire ?

Voilà le décor parfait pour semer la panique et, surtout, le trouble. En effet, que ce soit dans les médias ou dans la salle d’attente du médecin, la traque au mauvais cholestérol est souvent au centre du débat avec un seul mot d’ordre : le faire baisser coûte que coûte.

Mais au juste, de quoi parle-t-on ?

 

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

 

N°99  Ebola : le traitement naturel dont
personne ne parle !

Extrait :
abf-99Des chercheurs viennent de découvrir qu’une substance naturelle serait efficace dans le traitement du virus Ebola.

 

Depuis quelques mois, la presse ne parle QUE de ça. 5 lettres qui sèment la terreur : E-B-O-L-A. Jusqu’alors le virus se tenait bien sagement en Afrique, ne provoquant en réaction qu’une molle inquiétude de nos autorités sanitaires!

 

 Seulement voilà… de nouveaux cas sont apparus aux États-Unis et en Espagne et le virus menace à présent la France. Alors les autorités sortent l’artillerie lourde. Les gros titres des journaux l’affirment et sortent leur lexique de guerre : « L’Europe est armée pour éradiquer le virus, des mesures de sécurité sont appliquées, des réunions de crise sont organisées et le risque est contrôlé ».

 

Mais qui peut y croire ? À l’heure où tout le monde se passionne pour un hypothétique vaccin, Alternatif Bien-Être révèle l’émergence d’une solution naturelle, soutenue par
des recherches scientifiques.

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°98  Les trois tests qui prédisent votre mort

Extrait :

abf-98«Quelle sera l’heure de ma mort » ?
Pour le savoir, plus la peine de faire appel, comme
les Romains autrefois, aux devins et autres aruspices pour
prédire l’avenir dans le vol des hirondelles… Une saisissante
étude révèle que trois tests physiques, très simples à réaliser, peuvent répondre à cette obsédante question !

Si vous préférez ne pas savoir quand vous allez mourir, ne

lisez surtout pas cet article !

Vieillir, c’est mourir un peu ?
Toute la littérature scientifique s’accorde aujourd’hui sur un constat : de mauvaises conditions physiques diminuent les chances de survie chez les personnes âgées, bien souvent sédentaires.  Ce phénomène semble être un cercle vicieux sans issue : une mauvaise
condition physique peut être le reflet de maladies non détectées ; or si l’on est malade, comment pourrait-on améliorer cette condition ?

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°97  Alimentation : revenons à l’âge de pierre !

Extrait :

abf-97Moins de maladies, plus d’énergie, un ventre plat. Telles
sont les promesses du régime paléolithique qui prône un
retour à l’alimentation de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs.
Faut-il s’emballer pour un mode de vie issu d’une
époque où l’espérance de vie à la naissance ne dépassait
pas 25 ans ?

 

25 ans d’espérance de vie seulement 

 

Les premiers hominidés sont apparus voilà environ 9 millions d’années. Jusqu’à il y a 10 000 ans environ, date du début de l’agriculture, ils vécurent de chasse et de cueillette. Ils ne se nourrissaient que de fruits sucrés et baies, pousses, bourgeons, fleurs et jeunes feuilles, viandes, moelle osseuse, organes

 

animaux, poissons et crustacés insectes, larves, œufs, racines, bulbes, oléagineux et graines. Ils ne consommaient aucune
céréale, pas de produits laitiers, pas de sucre et aucune huile végétale.

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

 

N°96 Une psychothérapie peut-elle guérir le cancer?

Extrait :

abf-96Il est de plus en plus admis que les vécus douloureux et le stress
favorisent les maladies, cancer compris. Or, une fois ce dernier déclaré, peut-on espérer guérir par des approches psy ?

 

Pour répondre à cette délicate question, nous avons enquêté
auprès de patients, thérapeutes et chercheurs.

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°95 vacances : la trousse de secours

Extrait :

abf-95

« drogués malgré nous »

Des chercheurs de l’université de Glasgow viennent
de montrer que les diabétiques de type 2 auxquels
on prescrit un médicament changent rarement leur
mode de vie. Pire, ils ont tendance à faire encore
moins de sport qu’avant le diagnostic, alors que l’alimentation
et l’activité physique sont les deux piliers du traitement (et de la guérison !) de la maladie. La conséquence est évidente : le contrôle de la glycémie se détériore, le médecin est obligé d’augmenter les doses de médicaments, le patient devient dépendant de ces traitements.

 

Ce schéma est une constante de la médecine actuelle : à force de passer sous silence les traitements naturels, reconnus ou non, nous devenons dépendants de la chimie. Mais nous sommes aussi responsables de cette dépendance, en n’ayant pas eu l’intelligence de savoir regarder plus loin que le bout de notre nez, en n’ayant pas cherché d’autres solutions. Cet engrenage intellectuel n’est pas limité au domaine des médicaments, on le retrouve aussi  dans  l’alimentation.

Les produits laitiers, soi-disant « indispensable pour la santé des os » ? Ils accélèrent l’ostéoporose en acidifiant l’organisme. Le sucre, prétendument « indispensable pour le cerveau » ?

Il ne fait que le rendre plus vulnérable. Ce mécanisme infernal, on le retrouve même dans les cosmétiques : pensez-vous avoir réellement besoin de vous shampouiner les cheveux ? Pour ma part, je pratique depuis longtemps le « no poo », une technique à découvrir dans notre article qui vous dit tout pour des cheveux sains et naturels.

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

 

N°94 Diabète : La plante qui fait trembler l’industrie pharmaceutique

ABE 94Extrait :

« Deux poids, deux mesures »

Pour avoir conclu que 50% des médicaments sur le marché sont inefficaces et que 5% sont dangereux dans leur livre Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, les professeurs Philippe Even (professeur émérite à l’Université Paris Descartes, président de l’Institut Necker) et Bernard Debré (membre de l’Académie des sciences d’outre-mer et ancien chef du service d’urologie à l’hôpital Cochin) ont été condamnés à un an d’interdiction d’exercice de la médecine dont 6 mois avec sursis.

Motif invoqué : il convient «d’éviter de mettre en cause la compétence et l’honnêteté de médecins, notamment allergologues et cardiologues » et « par [le] caractère catégorique, voire péremptoire de leurs affirmations, les auteurs ont, au mépris de leurs obligations déontologiques, entendu donner aux ouvrages incriminés un tour spectaculaire non dépourvu de visées commerciales». Des accusations qui prêtent à sourire quand on sait que chaque livre vendu rapporte moins de 2,50 euros aux deux auteurs (impôts non déduits).

À côté de ça, le Conseil de l’Ordre ne semble pas trouver gênant que des médecins médiatiques, comme le Dr Jean-Michel Cohen, conseillent à la télévision de manger des bonbons en forme de crocodiles qui seraient «riches en protéines» (sic)1. Heureusement Alternatif Bien-Être a une liberté de parole absolue et, ce mois-ci, nous révélons une vérité cachée sur un médicament très populaire utilisé dans le traitement du diabète de type 2…

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

N° 93 Le Natto, secret de longévité des Japonais

ABE 93Extrait :

« Les prestigieux vestiges du passé »

Début mars, des chercheurs de l’académie des sciences américaines ont révélé avoir découvert un nouveau virus géant, qui était resté congelé pendant plus de 30 000 ans dans le permafrost sibérien. Les virus géants ont comme caractéristique d’être plus gros et plus complexes que les virus modernes : ils comptent entre 500 et 2500 gènes contre quelques dizaines pour leurs homologues modernes. Par chance celui qui a été découvert est inoffensif pour l’homme, mais les chercheurs s’inquiètent : en creusant pour trouver du pétrole ou du gaz, les hommes pourraient mettre à jour un virus éteint depuis des millénaires auquel notre immunité ne serait pas préparée et qui ferait des ravages à l’échelle planétaire.

D’autres équipes accusent plutôt le réchauffement climatique : en accélérant la fonte des glaces, ce dernier pourrait mettre à jour des trésors… ou de véritables démons.

Ce mois-ci nous vous faisons découvrir deux trésors oubliés par l’homme moderne, mais dont les vertus miraculeuses étaient déjà connues il y a plus de 2000 ans : le natto, un aliment japonais capable de renforcer les os et de prévenir les maladies cardiaques et le Ganoderma lucidum, un champignon si extraordinaire que je n’ose vous en gâcher la découverte par quelques mots de trop.

Julien Venesson

Abonnez-vous à Alternatif Bien-Être

Le Journal d'information des solutions alternatives